l'amitié sincère du monde entier
bonjour
bienvenue dans notre forum de l amitié , prenez le temps de vous inscrire et discuter avec nous ..L'amitié négligée est comme un feu de foyer dans lequel on oublie d'ajouter des bûches. Peu à peu, il s'éteint....L'amitié est comme un jardin, il faut le cultiver pour y faire pousser de belles fleurs..

l'amitié sincère du monde entier

amitié entre femme
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Vous êtes salarié

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Vous êtes salarié   Lun 12 Mar - 20:55

Si vous êtes salarié, vous bénéficiez des prestations des assurances
maladie, maternité, invalidité, décès, et accidents du travail-maladies
professionnelles, sous réserve de remplir certaines conditions. Vous
devez notamment justifier d’un nombre minimum d’heures de travail
salarié ou d’un certain montant de cotisations.
Cependant des règles particulières s’appliquent, s’il s’agit de votre
premier emploi, si vous êtes salarié intérimaire ou si vous occupez un
emploi à caractère saisonnier ou discontinu.

Les conditions générales d’ouverture des droits

Si vous
relevez du régime général d’Assurance Maladie pour votre protection
sociale, votre interlocuteur est la caisse d’Assurance Maladie dont
dépend votre domicile. Vous devez vous adresser à elle pour toutes vos
démarches de remboursement et d’indemnisation (arrêt de travail pour
maladie, congé maternité, congé paternité, etc.). Dès maintenant,
informez-vous sur les conditions à remplir pour bénéficier des
prestations des assurances : maladie, maternité, invalidité, etc.
En
tant que salarié, vous êtes rattaché au régime général de Sécurité
sociale et êtes affilié à la caisse d'Assurance Maladie de votre lieu de
résidence. Vous avez ainsi droit aux prestations des assurances
maladie, maternité, invalidité, décès, accidents du travail-maladies
professionnelles, sous réserve de justifier d'un nombre minimum d'heures
de travail ou d'un certain montant de cotisations sur une période
donnée.
Le remboursement de vos soins

Pour avoir droit au remboursement de vos soins pendant un an, en cas de maladie ou de maternité, vous devez justifier :

  • avoir
    travaillé au moins soixante heures, ou avoir cotisé sur un salaire au
    moins égal à soixante fois le montant du SMIC horaire, pendant un mois
    civil ou trente jours ;
  • ou avoir travaillé au
    moins 120 heures, ou avoir cotisé sur un salaire au moins égal
    à 120 fois le montant du SMIC horaire, pendant trois mois civils ou un
    trimestre ;
  • ou avoir travaillé au moins 1 200
    heures, ou avoir cotisé sur un salaire au moins égal à 2 030 fois le
    montant du SMIC horaire, pendant douze mois.
Vos indemnités journalières en cas d'arrêt de travail

Si
votre médecin traitant vous prescrit un arrêt de travail, vous pouvez
percevoir des indemnités journalières. Les conditions à remplir
dépendent de la durée de votre arrêt de travail et sont examinées au
jour de l'interruption de travail.
En cas d'arrêt de travail de moins de six mois
Pour avoir droit aux indemnités journalières pendant les six premiers mois d'arrêt de travail, vous devez justifier :

  • avoir travaillé au moins 200 heures au cours des trois mois civils ou un trimestre précédant l'arrêt de travail ;
  • ou
    avoir cotisé sur un salaire au moins égal à 1 015 fois le montant du
    SMIC horaire au cours des six mois précédant l'arrêt de travail.
En cas d'arrêt de travail de plus de six mois
Lorsque
votre arrêt de travail se prolonge sans interruption au-delà du sixième
mois, pour avoir droit aux indemnités journalières, vous devez
justifier :

  • être immatriculé à la Sécurité sociale depuis au moins douze mois civils à la date de l'arrêt de travail ;
  • avoir
    travaillé au moins 800 heures au cours des douze mois précédant l'arrêt
    de travail, dont deux cent heures au moins au cours des trois premiers
    mois ;
  • ou avoir cotisé sur un salaire au moins égal à 2 030 fois
    le montant du SMIC horaire au cours des douze mois civils précédant
    l'arrêt de travail, dont 1 015 fois au moins le montant du SMIC horaire
    au cours des six premiers mois.
Pour plus d'informations, consultez notre dossier sur ce sujet (voir « Lire aussi »).
Vos indemnités journalières en cas de congés : maternité, paternité, adoption

Pour avoir droit aux indemnités journalières pendant un congé maternité, paternité ou adoption, vous devez justifier :

  • avoir travaillé au moins 200 heures au cours des trois mois civils précédant la date de référence ;
  • ou
    avoir cotisé sur un salaire au moins égal à 1 015 fois le montant du
    SMIC horaire au cours des six mois précédant la date de référence ;
  • de dix mois d'immatriculation à la date présumée de l'accouchement ou de l'arrivée de l'enfant.
Date de référence
Ces
conditions d'ouverture des droits sont appréciées à la date du début de
grossesse ou du début du repos prénatal, ou du début du congé
d'adoption.
Pour plus d'informations, consultez nos dossiers sur la maternité, la paternité et l'adoption (voir « Lire aussi »).
En cas d'accident du travail ou de maladie professionnelle

Si
vous êtes salarié ou si vous travaillez, à quelque titre que ce soit,
pour un ou plusieurs employeurs, vous bénéficiez de l'assurance
accidents du travail-maladies professionnelles dès votre embauche.
Pour plus d'informations, consultez nos dossiers sur ces thèmes (voir « Lire aussi »).
La pension d'invalidité

Pour avoir droit à une pension d'invalidité, vous devez justifier :

  • avoir
    été immatriculé depuis douze mois au moins, au premier jour du mois de
    l'interruption de travail suivie d'invalidité ou de la constatation
    médicale de l'état d'invalidité résultant d'une usure prématurée de
    l'organisme ;
  • avoir travaillé au moins 800 heures au cours
    des douze mois précédant l'interruption de travail ou la constatation de
    l'état d'invalidité, dont 200 heures au moins au cours des trois
    premiers mois ;
  • ou avoir cotisé sur un salaire au moins égal à
    2 030 fois le montant du SMIC horaire au cours des douze mois précédant
    l'interruption de travail ou la constatation de l'état d'invalidité,
    dont 1 015 fois au moins le montant du SMIC horaire au cours
    des six premiers mois.
Pour plus d'information, consultez notre dossier sur l'invalidité (voir « Lire aussi »).
Le capital décès

Pour ouvrir droit au capital décès, vous devez justifier :

  • avoir
    travaillé au moins soixante heures, ou avoir cotisé sur un salaire au
    moins égal à soixante fois le montant du SMIC horaire, pendant un
    mois ;
  • ou avoir travaillé au moins 120 heures, ou avoir cotisé
    sur un salaire au moins égal à 120 fois le montant du SMIC horaire,
    pendant trois mois.
Les conditions d'ouverture du droit sont appréciées au jour du décès de l'assuré(e).
Pour plus d'informations, vous pouvez consulter notre dossier « Vous avez perdu un proche » (voir « Lire aussi »).
À noter
Ces conditions d'ouverture des droits sont également valables pour les salariés à temps partiel.
Depuis janvier 2000, la Couverture maladie universelle (C.M.U.)
permet à toute personne résidant de façon régulière en France d'être
assurée à un régime d'Assurance Maladie pour ses dépenses de santé.
Revenir en haut Aller en bas
sissie
Admin
Admin
avatar

Messages : 4763
Date de naissance : 11/11/1966
Date d'inscription : 01/08/2009
Age : 50

MessageSujet: Re: Vous êtes salarié   Lun 12 Mar - 21:34

ok
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vous êtes salarié   Lun 12 Mar - 21:44

a savoir que nous nous sommes au régime Alsace-Mosellan et il y a des choses qui change par rapport à vous


http://www.idl-am.org/dl_sommaire.asp
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vous êtes salarié   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vous êtes salarié
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» que pensez vous de ces sourcils ?
» Vous souvenez-vous de vos quarts à la coupée ?
» Jean-Pierre vous explique la vie en couple
» Connaissez-vous celle-là?
» Dans quelle arme serviriez vous en cas de guerre?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
l'amitié sincère du monde entier :: Du coté de la sécurité social :: ameli.fr-
Sauter vers: