l'amitié sincère du monde entier
bonjour
bienvenue dans notre forum de l amitié , prenez le temps de vous inscrire et discuter avec nous ..L'amitié négligée est comme un feu de foyer dans lequel on oublie d'ajouter des bûches. Peu à peu, il s'éteint....L'amitié est comme un jardin, il faut le cultiver pour y faire pousser de belles fleurs..

l'amitié sincère du monde entier

amitié entre femme
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les augmentations

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Les augmentations   Lun 13 Fév - 3:59

Dès que vous souhaitez tricoter autre chose qu'une bande rectiligne, il faut évidemment au cours du travail, ajouter des mailles (augmentation) ou en retirer (diminution) pour donner à l'ouvrage la forme désirée. Les augmentations peuvent être discrètes et presque invisibles, ou au contraire très apparentes et devenir alors, si elles sont répétées de façon régulière, un élément décoratif.
Une augmentation (ou maille supplémentaire), c'est une maille ajoutée dans le cours d'un rang. Les augmentations que nous indiquons ici sont faites sur un rang, suivi d'un rang tricoté normalement : c'est ce qu'on appelle "augmentations faites tous les deux rangs".



Perlée simple (Figure 1)
Tricoter une maille à l'endroit en la prenant de la manière habituelle, puis, sans la laisser tomber, ramener le fil devant l'ouvrage, la tricoter une seconde fois à l'envers, et remettre le fil derrière l'ouvrage pour poursuivre le travail.
Ce procédé forme à la fois un petit trou et une épaisseur
Pour l'augmentation simple perlée faite de chaque côté d'un ouvrage,
la symétrie s'obtient en tricotant la maille de l'augmentation d'abord à
l'envers puis, sans la laisser tomber, la tricoter une seconde fois à l'endroit.

La symétrie s'obtient en faisant l'augmentation :
au début du rang, sur la 3e maille en la tricotant à l'endroit puis à l'envers;
en fin de rang, sur la 3e maille (avant la fin) en la tricotant à l'envers puis à l'endroit.

Barrée (Figure 2)
Tricoter une maille à l'endroit en la prenant de la manière habituelle, puis, sans la laisser tomber, la tricoter une seconde fois à l'endroit mais en la prenant par derrière (brin arrière).
Le croisement du fil forme une petite barre horizontale (d'où le nom de
barrée), dont l'effet décoratif peut être utilisé dans une succession
régulière et symétrique d'augmentations.

Levée (Figure 3)
Avec l'aiguille droite, lever la tête de la maille du rang précédent celui qu'on tricote (en piquant l'aiguille derrière l'ouvrage), la tricoter à l'endroit, puis tricoter la maille du rang, normalement à l'endroit.
Cette augmentation est décorative
Pour l'augmentation simple levée, faite de chaque côté d'un ouvrage,
l'effet de symétrie s'obtient en levant la tête de la maille du rang
précédent après la maille qui vient d'être tricotée.

Intercalaire simple (Figure 4)
Avec l'aiguille gauche, soulever le fil horizontal qui se trouve entre deux mailles et relie l'une à l'autre; tricoter une maille à l'endroit dans le brin arrière ce qui croise le fil et produit une maille torse.
On évite ainsi d'avoir un trou à l'endroit de l'augmentation.
Pour obtenir une augmentation intercalaire simple formant un trou, il
suffit de tricoter une maille endroit sous le brin reliant deux mailles, et
sans le tordre. Le petit jour obtenu est d'un effet très décoratif.

La symétrie s'obtient en faisant l'augmentation :
au début du rang, sur le fil horizontal qui se trouve après la 3e maille;
en fin de rang, sur le fil horizontal qui se trouve avant les 3 dernières mailles.

Médiane simple (Figure 5)
C'est une maille tricotée à l'endroit : une fois dans la maille du rang précédent et une fois dans la maille normale ou vice-versa. Cette augmentation est d'un effet décoratif discret.
Pour l'augmentation médiane simple, faite de chaque côté d'un ouvrage, la symétrie s'obtient en faisant l'augmentation :
au début du rang dans la 3è maille: tricoter d'abord la maille normale,
puis celle du rang précédent;
en fin de rang, quand il reste 3 mailles sur l'aiguille gauche : tricoter la maille du rang précédent,
ne rien laisser tomber de l'aiguille gauche et tricoter la maille normale.

À jours par des jetés ou ajourée (Figure 6)
Cette diminution s'utilise dans les manches raglan de layette, de liseuses ou avec les points dentelle. Elle consiste en un jeté qui forme une maille supplémentaire tricotée comme telle au rang suivant.

La symétrie s'obtient en faisant le jeté :
au début du rang, après la 3è maille;
en fin de rang, avant les 3 dernières mailles.



Perlée (Figure 7)
Cette augmentation se réalise sur trois mailles. Tricoter la première à l'endroit, puis à l'envers; la seconde à l'endroit (axe) et la troisième à l'endroit, puis à l'envers. Au rang suivant, tricoter toutes les mailles à l'envers. L'augmentation se continue dans la maille qui précède et celle qui suit la maille du milieu (axe).

Barrée (Figure Cool
La première augmentation se fait en tricotant à l'endroit la maille précédent celle qu'on a choisie pour devenir l'axe de la double augmentation; puis, sans la laisser tomber de l'aiguille gauche, la tricoter de nouveau en la prenant par derrière. Répéter cette augmentation dans la maille suivante qui est celle de l'axe. Au rang suivant, tricoter toutes les mailles à l'envers. Les augmentations suivantes se font toujours dans la maille de l'axe et celle qui la précède.

Levée (Figure 9)
Lever derrière l'ouvrage la tête de maille se trouvant sous la maille de l'axe et la tricoter à l'endroit; tricoter ensuite cette maille (axe) à l'endroit en la prenant par derrière pour éviter un jour, puis tricoter de nouveau une maille endroit dans la même tête de maille du rang précédent.

Médiane (Figure 10)
Sur trois mailles dont la seconde représente l'axe des augmentations, tricoter d'abord une maille endroit sous cette maille, une maille endroit dans la maille du rang précédent; ensuite une maille endroit (axe), puis une maille endroit sous la suivante (dans celle du rang précédent), et enfin cette maille, la troisième normalement à l'endroit.

Intercalaire (Figure 11)
Soulever avec l'aiguille gauche, le fil horizontal à droite d'une maille destinée à former l'axe des augmentations; tricoter le brin arrière de ce fil pour le tordre, puis tricoter la maille elle-même, et répéter la première opération avec le fil horizontal à gauche de la maille centrale. Pour l'augmentation intercalaire ajourée, ne pas tordre le fil.

Ajourée (Figure 12)
Faire un jeté avant la maille destinée à former l'axe de l'augmentation, tricoter cette maille à l'endroit, puis faire un second jeté avant de continuer le rang. Au rang suivant, tricoter les mailles; et les jetés comme les mailles.



Pour augmenter un nombre quelconque de mailles ou bord d'un ouvrage, il suffit, à la fin ou au début du rang, de réaliser un montage (voir "Les montages"), c'est-à-dire de former sur l'aiguille autant de boucles supplémentaires qu'on désire augmenter de mailles.
Revenir en haut Aller en bas
sissie
Admin
Admin
avatar

Messages : 4676
Date de naissance : 11/11/1966
Date d'inscription : 01/08/2009
Age : 50

MessageSujet: Re: Les augmentations   Lun 13 Fév - 4:42

merci
Revenir en haut Aller en bas
 
Les augmentations
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 7$ pour les 261 jours
» Les policiers municipaux manifestent pour des augmentations
» Les augmentations

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
l'amitié sincère du monde entier :: Le salon des activités :: J apprends à tricoter :: Mes cours de tricot-
Sauter vers: